0 In Reviews

Avant première : Rogue One : A Star Wars Story

La semaine dernière, je suis allée voir Rogue One au cinéma, en imax, un spin-off de Star Wars, sensé se passer entre l’épisode 3 et l’épisode 4 de la série de films. Et j’ai été super déçue. Je vais t’expliquer pourquoi dans cet article. Mais avant ça, je te laisse découvrir la bande annonce !

 

Voilà voilà ! Maintenant que tu as re-situé le film, laisse moi argumenter sur le pourquoi du comment, j’en suis venue à me demander, au bout d’une heure de visionnage ce qui avait bien pu me passer par la tête pour espérer quelque chose d’un spin-off sur Star Wars, produit par Disney.

La vérité c’est que j’ai trouvé tout un tas de défauts à ce film, que j’attendais comme LE film de cette fin d’année. La première chose que j’ai regretté, c’est d’être allé le voir en Imax. En effet, la technologie ne sert pas du tout le film. Au contraire : yeux qui pleurent, images mal calibrées, problèmes d’écran… tout un festival de soucis techniques donnant lieu à des mal de crânes carabinés. En fait, le film n’est clairement pas produit pour être visionné en Imax et vu le prix que ça coûte, autant dire qu’en soit, c’était déjà une déception et l’impression de m’être fait pigeonnée puissance 1000. Là où tu peux t’attendre à voir des vaisseaux spatiaux traverser l’écran, des batailles épiques se passer à 10 cm de ton nez, tu n’as droit qu’à des images sans relief, sans effets, sans intérêt. Si j’avais su, je serais allée le voir un numérique. Parce que vraiment, c’est du gâchis. Le film n’est pas réalisé pour, mais, pire, l’Imax se charge d’accentuer tous les problèmes liés aux images 3D et l’écran rend les faux raccords encore plus proéminents.

Au delà de ça, l’histoire n’est pas passionnante. Le soucis c’est que, si tu connais un peu Star Wars, tu sais bien comment tout ça va se finir. Le soucis majeur, c’est que le scénario ne va pas plus loin que les faits purs et simples énoncés dans l’épisode 4, ce qui n’en fait pas une histoire passionnante ou même un tant soit peu intéressante. On s’en tient à l’histoire, sans ajouter un quelconque effet de suspens ou un événement majeur, ou une révélation quelconque qui nous fasse penser « Aaahh ouais ! C’est pour ça qu’il s’est passé ça ! ». Non non, le scénario, l’issue du film et c’est tout ! Pire, les réalisateurs ont sans doute du se tromper de salle de travail. Parce que toutes ces scènes un peu niaise, collées au milieu et à la fin du film ont fini de faire disparaitre la foi que j’avais en Disney, à s’occuper d’une institution comme Star Wars. Vraiment, allez-y jusqu’ai bout et faites apparaitre Vaiana tant qu’à faire !

Les personnages ne m’ont absolument pas touchés. Pour moi ils sont creux, peu travaillés et surtout, n’ont aucun raisonnement logique. Ils prennent des décisions incohérentes, que l’on devine dans le seul but de faire avancer le scénario. Ils ont des principes et passe leur temps à aller à leur encontre, sans que l’on sache si il existe une raison valable qui ai pu les faire changer d’avis (mais qu’on aurait manqué). Les personnages ne communiquent presque jamais entre eux mais tissent des liens sans qu’on sache trop pourquoi. L’actrice principale est un peu comme Kristen Stewart : la même expression collée au visage pendant tout le film. Dommage !

Je ne vais pas mentir, je me suis même endormie. Si, je t’assure, j’ai DORMI. Genre, 10 minutes. En fait le film m’a semblé horriblement long à démarrer et une fois lancé, on est encore confronté à tout un tas de longueurs, qui, en plus, n’apportent rien à l’histoire. On alterne 15 minutes d’actions, 30 minutes de platitude.

Pour conclure, j’ai eu l’impression d’avoir sous les yeux un film réalisé parce qu’il fallait le faire, mais non un film de qualité. C’est du survol, un amuse gueule qui n’a rien de délicieux. On sent que Disney exploite le filon Star Wars jusqu’au bout, le problème c’est que du coup, au lieu d’avoir un film de qualité, on se retrouve avec un film franchement moyen, à peine divertissant et qui ne s’inscrit pas du tout dans l’univers de la série de film, alors qu’il se revendique comme se passant entre deux épisodes et donc devrait s’insérer de manière légitime dans le scénario complet de Star Wars (Tu me suis, ou je t’ai perdu ?)

Enfin bref !

Une grosse déception pour moi !

N’hésite pas à me donner ton avis sur le film !

Crédits Image : starwars.com (de son titre « Vamos a la playa »)

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :