3 In Reviews

4 Livres qui m’ont marquée cette année

Bonsoir !

Aujourd’hui, je viens vous parler de quatre livres qui m’ont marqué cette année. Ils ne sont pas tous nouveau. Notamment « Qui es-tu Alaska » que ne cesse de relire et qui me plait toujours autant !

Autant dire que la sélection a été rude. J’ai pas mal lu cette année, mais les quatre qui sont sortis du lot sont les suivants ! Attention, presque tous ces livres traitent de maladie, tu es prévenu.

dsc01602-copie

 

Qui es-tu Alaska ?
John Green

Un livre de John Green. J’adore John Green. C’est sans doute l’un de mes auteurs favoris et ce livre (son premier !) est mon préféré. Je le lis chaque année. Un genre de parcours initiatique, une histoire qui n’en est pas vraiment une. ce que j’adore avec John Green, c’est sans doute le fait que tous ces livres sont des histoires type tranches de vies. Ici, pas de scénario hollywoodien, pas de rebondissement improbables et gros comme le monde. On est dans la vie, la vraie ! Mais celle de Miles, et justement, c’est ce qui change tout !

 

dsc01598-copie

«  Miles Halter, 16 ans, quitte la Floride pour l’Alabama et le pensionnat de Culver Creek ou son père a lui même fait ses études. Il est fan de citations, notamment les derniers mots de personnages célèbres. Il est donc en quête du « Grand Peut-être » mentionné par François Rabelais à la fin de sa vie. Il se lie d’amitié avec Chip Martin, son camarade de chambre. Chip lui présente ses amis : Takumi Hikohito, fan de hip-hop, et se prend de passion pour Alaska Young, jolie jeune fille, qui entretien le mystère autour d’elle, tout le long du roman. « 

Memory Book
Lara Avery

Memory book c’est le livre qui donne du courage et qui fait croire en la vie. C’est difficile de le résumer sans dévoiler le contenu. Pareil, je ne peux pas vraiment te donner mon avis, car ce serait dévoiler toute la seconde partie du livre. Juste, poignant, juste et beau. Le combat de Sam, contre sa maladie.

 

dsc01599-copie

« On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes ! Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan. C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. » (extrait du livre)

Ce n’est pas un livre triste, qu’on se le dise ! Bon, évidement, si tu veux rire aux éclats, ne le choisis pas non plus hein, c’est pas une comédie non plus ! Mais c’est un récit poignant et vraiment bien écrit. Les personnages sont attachants et on voit la vie par les yeux de Sam, pour le meilleur et le moins bon.

Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven

Ou comment Violet et Théodore se retrouvent tous les deux sur le même toit, prêts à se jeter dans le vide. Le même dégoût pour la vie, à la recherche d’une issue différente. C’est un beau roman. On sent les influences de John Green et c’est sans doute pour ça qu’il m’a tant plu. C’est un roman marquant, parlant d’amour, de mort, de sentiments et d’émotions contraires. C’est l’enchevêtrement de tous ces sentiments qui fait qu’il est sans doute aussi redoutablement efficace. de plus, il est, selon moi, très important de le lire, car vous apprendrez sans doute plus sur les personnes qui vous entourent. Surtout si vous connaissez des dépressifs, ou des suicidaires.

 

dsc01600-copie

« Quand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. L’excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d’accablement dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante, l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir. » (Extrait du livre)

Everything Everything
Nicola Yoon

J’ai gardé mon meilleur pour la fin, et le meilleur est sans doute celui-ci. Ou comment j’ai ris et pleuré en l’espace d’environ 8 heures. Ce livre est juste une claque. J’ai aimé chaque page et je suis restée sans voix après l’avoir refermé. J’ai ressenti, pendant les 10 minutes suivant la fin de ma lecture, tous ce qui m’entourait avec une impression nouvelle.

 

dsc01601-copie

 

« Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre. » (Extrait du livre)

Voilà, voilà !
Et toi, t’as lu quoi cette année ? 🙂

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Witchy Fairy
    22 décembre 2016 at 20 h 21 min

    J’adore John Green, je lis toujours ses livres en moins d’une semaine 🙂

    • Reply
      iziaeverday
      22 décembre 2016 at 21 h 14 min

      La même ! Aucun ne me déçoit ! ^^

  • Reply
    Note positive
    19 mars 2017 at 13 h 04 min

    Je n’en connaissais aucuns et pourtant tu m’as énormément donné envie de lire le dernier !

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :